Isla de Providencia

Isla de Providencia - L’endroit où même les dieux passent leurs vacances.

Cette terre magique se trouve dans la partie sud du bassin des Caraïbes proches des côtes du Costa Rica et du Nicaragua. L’île mesure 7 km de longueur et 4 km de largeur, elle est beaucoup plus petite que San Andrés, son voisin qui attire les touristes et qui se situe 90 km au sud. Grâce à sa taille et aux horaires de vols assez compliqués, notre île paradisiaque est immaculée et propose des plages désertes à sable blanc, des forêts de palmier sur des terrains accidentés et de l’eau cristalline.

Regardez cette vidéo sur les îles San Andrés, Providence et Santa Catalina et voyez de vos propres yeux la beauté extraordinaire de ce paradis.

San Andrés, Providence et Santa Catalina

C’est compliqué d’y parvenir mais encore plus difficile de s’en aller.

Des montagnes à pic verdoyantes en pleine mer turquoise. Un jardin naturel où l’on trouve des mangues, des figues et des corrossoles. L’eau de source fournit assez  d’eau potable à l’île. Dès que vous verrez la mer qui scintille dans ses sept nuances bleutées, cette île vous ensorcellera.

La liason entre le centre Santa Isabel  avec les petites îles de Pueblo Libre, Pueblo Viejo, San Felipe, Aguadulce, Sur Oeste, Casa Baja, Agua Mansa et La Montaña s’effectue par une seule rue qui traverse toute l’île. A vélo vous pouvez faire le tour de l’île en une heure. Dans les plus beaux endroits, il y a des lieux d’observation où vous pouvez vous reposer sur un banc et apprécier la beauté de l’île.

Comme il n’y a que 4000 d’habitants sur l’île et que tous les autochtones se connaissent par leur nom, il n’y a pas de mendiants ni de crimes. Beaucoup de personnes locales vivent sans problèmes, la communauté a un réseau social et hospitalier bien développé et tous les enfants vont à l’école ce qui rend cette petite communauté encore plus stable. Les habitants des lieux prendront soin de vous pour que votre séjour se passe très bien. Dans le passé, plusieurs de nos clients ont été invités à diner chez des autochtones.  Ne vous étonnez pas si, en revenant de la plage, des enfants vous courent après en vous tendant votre portefeuille oublié. Vous avez affaire à des gens extrêmement honnêtes et bienvaillants.


Au nord se trouve le parc naturel Isla de Providencia qui recouvre 995 hectares de territoire, dont 905  sont dans la mer. Le parc est constitué de récifs de corail protégés, de mangroves et des petites  îles de corail « Tres Hermanos » et « Cayo Cangrejo ». L'Unesco a nommé cet archipel « Seaflower » (fleur de mer) à cause de la grande diversité de la flore et la faune, de l’écosystème et de la nature pitoresque et vierge dans le parc de réserves.

L’île a été découverte entre 1498 et 1502 et depuis elle a été sous le le pouvoir des Pays Bas, la Grande Bretagne, de l’Espagne et plus tard de la Jamaïque. Les premiers esclaves africains ont été apportés pour travailler dans les plantations de tabac et de coton. Pendant très longtemps ces deux produits agraires étaient la base de la vie économique de l’île.